Potez 53 : avion de course français

Potez 53 

Le Potez 53 était un avion de course monoplan monoplace à cockpit fermé et à aile basse français construit par Potez spécifiquement pour participer à la course Coupe Deutsch de la Meurthe de 1933, qu’il a remportée d’emblée.

Il était propulsé par un moteur radial Potez 9B refroidi par air à 9 cylindres suralimenté de 8,0 L entraînant une hélice bipale à pas fixe. Le moteur a été spécialement conçu pour la compétition, qui limitait la cylindrée à 8 litres. La structure principale et le revêtement étaient en bois. Le train d’atterrissage s’est rétracté vers l’extérieur sous les ailes tandis que le patin arrière était fixé.

Deux machines étaient engagées pour la Coupe Deutsch de la Meurthe 1933. Le premier (№10), qui a remporté la première place, a été piloté par Georges Détré les 2 000 km de parcours en circuit fermé avec une vitesse moyenne de 323 km / h. L’autre (№12) était piloté par Gustave Lemoine, qui a abandonné après le quatrième tour.

Suite à ce succès, une nouvelle machine désignée Potez 533 (ou 53-3) fut construite avec diverses améliorations pour la course de 1934, notamment un moteur amélioré développant 350 CH (260 kW) entraînant une hélice Ratier à pas variable, plus mince et plus profilée. L’un des deux avions engagés les années précédentes a été rénové sous le nom de Potez 532 (ou 53-2), pour servir de remplaçant dans la compétition. Le moteur a été amélioré, son fuselage a été légèrement allongé pour des raisons aérodynamiques, l’aile a été encore agrandie et des volets supplémentaires ont été installés entre le fuselage et les ailerons.

Les deux avions étaient pilotés par les mêmes pilotes que l’année précédente, mais aucun d’eux n’a terminé la course de 1934. Gustave Lemoine, qui pilotait le Potez 533 №3, a réalisé dix circuits de 100 km avec une vitesse moyenne de 368 km / h avant d’être contraint à l’abandon en raison d’un problème avec l’hélice. Georges Détré, qui pilotait l’ancienne machine (№1), n’a effectué que huit circuits avant qu’une rupture d’oléoduc ne l’oblige à abandonner la course.

Pays d’origine : France

Premier vol : 1933

Production : 3 exemplaires

Équipage : 1 pilote

Longueur : 5,4 m

Envergure : 6,65 m

Hauteur : 1,8 m

Moteur : Potez 9B

Puissance : 310 CH (230 kW)

Vitesse maximale : 356 km / h

Plafond : 7 500 m

Rayon d’action : 1 000 km

Poids : 600 kg

Musée de l’Air et de l’Espace

Read more: Avions avec Clark Perez ...