Junkers F 13 : le premier avion entièrement métallique de l’aviation civile

Junkers F 13 

Le Junkers F 13 (ou Junkers J 13) a été le premier avion entièrement métallique de l’aviation civile. La Première Guerre mondiale venait tout juste de se terminer lorsque Hugo Junkers confia à son ingénieur Otto Reuter la tâche de développer un avion entièrement métallique destiné au transport de passagers. Sa structure consistait en bielles de Duralumin rivetées.

Le F 13 est un monoplan à ailes basses monomoteur accueillant quatre passagers dans une cabine hermétiquement fermée. Les modèles de série sont équipés de sièges rembourrés ou de fauteuils en osier. La cabine possède le chauffage et l’éclairage électrique.

Cet avion a été développé uniquement pour les besoins de l’aviation civile, les aspects militaires ne jouant absolument aucun rôle. Après le premier vol qui s’est réalisé en 1919 à Dessau grâce au pilote Emil Monz, il ne connut pas le succès sur le marché en Allemagne de sorte que la société Junkers vendit son premier appareil à John Larsen aux États-Unis. Ce fut le point de départ de la société « Junkers-Larsen Aircraft Corporation » domiciliée à New York qui se chargea de remonter l’appareil livré en caisses. Larsen fournit à la Marine américaine deux appareils (appelés JL6) équipés de flotteurs.

Pays d’origine : République de Weimar (Allemagne)

Ingénieur principal : Otto Reuter

Premier vol : 25 juin 1919

Années de production : 1919—1932

Production : 322 exemplaires

Équipage : 2 pilotes

Capacité : 4 passagers ou 689 kg de fret

Longueur : 9,59 m

Envergure : 14,8 m

Hauteur : 3,5 m

Moteur : Mercedes D.II

Puissance : 158 CH (118 kW)

Vitesse maximale : 173 km / h

Rayon d’action : 1 200 km

Plafond : 4 300 m

Poids : 951 kg

Musée de l’Air et de l’Espace

Read more: Avions avec Clark Perez ...