Bréguet XIV : avion de reconnaissance français de la Première Guerre mondiale

Bréguet XIV

Le Bréguet 14 (Bréguet XIV) est un biplan conçu en France et utilisé pendant la Première Guerre mondiale. Développé par la société Bréguet, il sert, à partir de 1917, comme avion de reconnaissance ou bombardier. Il est fabriqué en un grand nombre d’exemplaires durant la guerre (plus de 8 000 exemplaires) et la production est poursuivie jusqu’à 1918.

Il s’agit du premier avion produit en masse qui utilise une structure métallique et non en bois. À résistance égale, cette structure est plus légère, rendant l’avion plus rapide et agile vu sa taille. Il est pour cette raison considéré comme le meilleur bombardier moyen du conflit, tout en étant l’appareil biplace le plus rapide. Il possède une avance technologique et équipe, dès lors, après la guerre, les aviations militaires naissantes de très nombreux pays.

Au-delà de cet aspect militaire, il est également utilisé dans le civil. Il reste célèbre pour avoir participé à l’épopée de l’Aéropostale aux mains de pilotes comme Mermoz, Daurat, Saint-Exupéry et Guillaumet. La compagnie des messageries aériennes l’utilise pour ses voies commerciales, notamment entre Paris et Londres.

Pays d’origine : France

Premier vol : 1917

Équipage : 2 personnes

Longueur : 8 870 mm

Moteur : Renault 12Fcx V12

Puissance : 300 CH (220 kW)

Vitesse maximale : 195 km / h

Plafond : 5 000 m

Poids : 1 017 kg

Armement :

→ 1 × mitrailleuse fixe Vickers (7,7 mm)

→ 2 × mitrailleuses Lewis Gun (7,7 mm)

→ 355 kg de bombes (115 mm)

Musée de l’Air et de l’Espace

Read more: Avions avec Clark Perez ...