Alcalá del Júcar et son château

Alcalá del Júcar est une commune d’Espagne de la province d’Albacete dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Alcalá del Júcar appartient à l’association Les Plus Beaux Villages d’Espagne.

Alcalá del Júcar se situe sur un des méandres de la rivière de Júcar, sur un des versants abrupts de la profonde vallée, où se trouvent de nombreuses grottes (troglodytes) creusées dans la roche tendre.

Le nom de la ville vient du terme arabe Al-Kala, qui signifie « le château », la forteresse ou le fortin. Cette ville arabe fut conquise par Alphonse VIII de Castille, en l’an 1213.

Une fois conquise, la commune fut repeuplée par des habitants d’Alarcón.

Cette commune était l’un des postes de douane sur la route du Chemin Royal de Madrid à Valence. Son pont, datant de l’époque romaine, fut rénové au XVIIIe siècle.

Tourisme

Castillo, le château arabe à l’époque almohade de la fin du XIIe siècle fut fortifié au XVe siècle avec un donjon pentagonal et des tourelles circulaires ; à proximité il y a aussi des restes d’anciens murs.

De style islamique, le château se compose d’une tour pentagonale et de deux tours rondes.

Il est ouvert aux touristes, appartient à la mairie d’Alcala del Jucar et peut être visité toute l’année.

Il est déclaré complexe historique et artistique, sous la protection de la déclaration générique du décret du 22 avril 1949 et de la loi 16/1985 sur le patrimoine historique espagnol.

L’église paroissiale du XV au XVIII siècles a un dôme et une voûte.

Le pont romain sur le Jucar a été reconstruit à plusieurs reprises.

La Plaza de Toros, avec une forme irrégulière inhabituelle adaptée au terrain et dont la date est inconnue, a été reconstruite en 1900 pour accueillir de grandes corridas.

Ermita de San Lorenzo, une petite église de 1579 à 3 km du centre.

Cueva de la Garaden – c’est une grotte naturelle fortifiée par les Arabes avec une taille moyenne de 40 mètres de largeur et 35 de longueur.

Cuevas del Diablo et les grottes artificielles de Marago. Ils sont utilisés comme restaurants et lieux publics.

Chemin de Santiago de la Lana

À la fin du XXe siècle, la diffusion des différents Caminos de Santiago qui traversent la province d’Albacete a pris une grande importance, y compris la Ruta de la Lana.

Cette route relie la ville d’Alicante à Burgos, où elle rejoint le Chemin français, et traverse la province d’Albacete d’Almansa à Villamalea, en passant également par les municipalités de Bonete, Alpera, Alatoz, Alcalá del Júcar et Casas-Ibáñez.

Comment y arriver ?

D’Albacete 56 min (64,8 km) via A-32

Informations

Superficie : 146 km2 (municipalité)

Coordonnées : 39°11′34″N 1°25′45″O

Population : 1 194

Langues : espagnol

Devise : euros

Visa : Schengen

Heure : Europe centrale UTC +1

Read more: Les villes des Pyrénées et autour avec Andrew Morato ...